L'infirmerie scolaire

L’infirmière à l’éducation nationale peut être amenée à exercer son métier dans le premier et le second degré ainsi qu’à l’université. Elle peut obtenir un poste mixte (collège + le secteur de recrutement) ou un poste en établissement avec internat ou externat. C’est avant tout un professionnel de santé, tenue au secret professionnel. Elle apporte un regard professionnel spécifique, technique pour résoudre les difficultés et aborde l’élève dans sa globalité. Elle répond aux urgences, repère les difficultés d’apprentissage, contribue à l’intégration des élèves atteints de handicap ou de maladies chroniques, repère, prend en charge et oriente les élèves en état de mal être ou de souffrance psychique et assure le dépistage infirmier de certaines classes d’âge. Elle fonctionne aussi avec les professionnels du réseau de soins extérieurs à l’éducation nationale (médecins traitants, hospitaliers…)

Elle travaille en complémentarité au sein d’une équipe composée du médecin scolaire et de l’assistante sociale dans le respect des compétences de chacun.

Sa présence régulière dans un établissement lui permet de travailler en liaison avec les enseignants et le personnel de l’établissement, mais aussi avec les parents. Elle contribue au développement d’une dynamique d’éducation à la santé au sein du CESC et dans le projet d'établissement en lien avec l’équipe éducative et les référentiels pédagogiques en fonction des besoins repérés sur : les conduites addictives l’éducation à la sexualité, l’éducation nutritionnelle et l’activité physique, les comportements civiques et solidaires (apprentissage du secourisme, prévention des violences…)

Elle développe ainsi avec l’équipe la valorisation de l’estime de soi, de la confiance en soi chez les jeunes, moyens indispensables pour leur développement harmonieux. Les compétences psychosociales acquises lors des actions de prévention permettront aux élèves de s’approprier des comportements favorables à leur santé et les placeront dans des conditions optimales d’apprentissage.

L’infirmiere en milieu scolaire applique la circulaire sur les orientations générales pour la politique de santé en faveur des élèves. Elle participe aussi aux différentes instances des écoles et des EPLE (conseil d'école, d’administration, conseil des maîtres, de classe, commission d’hygiène et sécurité…), ainsi qu’aux dispositifs existants dans l’environnement scolaire (collectif tabac..).

Elle fait partie intégrante de l’équipe éducative et a un rôle à jouer à la fois dans l’accueil, l’accompagnement et le suivi des élèves. L’infirmerie est un lieu « refuge » ou tous sont accueillis sans jugement dans le respect de la confidentialité, pour tout motif ayant une incidence sur la santé, elle détermine seule la réponse à apporter. Au fil du temps, comme on peut le voir, les missions des infirmières se sont étendues.

 

- QUI & QUAND ? -

L'infirmerie au collège est ouverte en fonction de l'emploi du temps de l'infirmière.

Son accès, sauf urgence ou convocation, ne doit pas coïncider avec les heures de cours.

Madame Nathalie JEAN, infirmière, est présente :

Les lundi, mardi, jeudi et vendredi de 8h00 à 14h00.

Le mercredi de 8h00 à 12h00.

 

Le Docteur LOZES, médecin scolaire, reçoit sur rendez-vous pris à l'infirmerie.

 

Les personnels doivent pouvoir contacter les parents à tout moment, c'est pourquoi il est indispensable de remplir soigneusement la fiche d'infirmerie.

 

- QUOI -

L'infirmerie est un lieu d'écoute et de soins.

Ce n'est en aucun cas un lieu de soins pour des maux antérieurs à l'arrivée au Collège.

L'infirmière ne peut donner de médicaments que sur prescription médicale qu'il faut lui apporter.

Les parents peuvent contacter l'infirmière pour toute maladie chronique qui nécessite la mise en place d'un projet d'accueil individualisé (P.A.I.)

 

Tags: